Le vent souffle, et tourne, tourne la roue de la fortune. Favorisés un jour, écrasés le lendemain...
Gonflez vos voiles et voguez vers l'avenir.


Partagez | .
 

 Meylia Enovan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Meylia Enovan   Mer 2 Avr - 13:46



Enovan, Meylia

« « Le bateau c'est la liberté [...] »



SURNOM : Mey', obviously. Brunette, aussi, parfois. Pour les intimes amateurs de regards noirs.
ÂGE :24 ans
ARCHIPEL : Ulurym
ORIENTATION SEXUELLE : Come & see ~ ♥
GROUPE : Pirate
RANG : Actuellement SBF. Fait un bon second, à coups de talons dans l'intimité, si besoin
RANG PERSONNALISÉ : Muse des Îles
PARTICULARITÉS : • Ne vous fiez pas de trop à son sourire enjôleur.
• Possède deux poignards qu'elle garde constamment sur elle.
• A pris un petit chien en affection qu'elle nomme Iko.



Feat : Princess Lauralye, de Selenada Clic !




Description Morale


  • Cupide. L'appât du gain est très fort, chez Meylia. Elle aime avoir de l'argent, encore et encore. On ne pourra sans doute jamais lui enlever ça. Sentir glisser les pièces d'or entre ses doigts lui procure un bonheur indescriptible, et l'excite étrangement.
  • Coquette. La demoiselle aime avoir de beaux atours. De beaux bijoux. De capiteux parfums ayant coûté une petite fortune. Des huiles pour ses cheveux. Bref. Tout ce qui peut l'embellir, et, plus précisément, maintenir son teint frais et rayonnant à flot pour les 50 prochaines années à venir.
  • Sanguinaire. De manière assez étrange, puisqu'elle ne supporte pas de ruiner les coûteux tissus qui l'habillent, ou la blancheur de ses doigts fins, Meylia aime faire couler le sang. Elle n'hésitera jamais à tuer lorsque cela est nécessaire - même lorsque cela ne se révélait pas forcément nécessaire, d'ailleurs... Attention, elle ne va pas tuer gratuitement un animal, mais en venir au sang avec un otage ou un noble ventripotent n'est pas pour lui déplaire. Surtout s'il crie comme un goret.
  • Maligne. La petite est futée. La piéger, ou la coincer ne se fera pas sans peine. Elle aime élaborer des stratégies, deviner les coups de ses ennemis à l'avance et raffole de la déconfiture inscrite sur leur visage lorsqu'elle les prend à revers.
  • Manipulatrice. Jouer avec les gens est un de ses petits passe-temps favoris. Surtout lorsqu'il s'agit de les faire tourner en bourrique. Parvenir à ses fins est son objectif premier. Elle n'hésitera que rarement à se servir de quelqu'un pour arriver à son but.
  • Amicale. Tous ses défauts ne l'empêchent pas d'aimer la compagnie et de pouvoir être une assez bonne amie. Lorsqu'elle apprécie réellement la compagnie de quelqu'un, il peut être sûr de s'être fait une alliée - presque - indéfectible.
  • Non-tactile. Meylia ne supporte quasiment pas d'être touchée. Un simple effleurement et vous pourriez bien vous retrouver avec son poignard sous la gorge.
  • Bestiale. Si vous rêviez de câlins tendres & affectueux avec la belle, c'est rapé. Non content de ne pas aimer être touchée, elle n'aime pas non plus l'amour gnangnan. La tendresse dégoulinante, c'est pour les chochottes.
  • Susceptible. L'humour, elle ne connait pas particulièrement. Les critiques et petites piques, elle n'aime pas ça. Les remarques en tout genre, encore moins. Méfiez-vous, avec son poignard, elle vise bien.
  • Passionnée d'armes. Meylia est une grande fan du maniement d'armes blanches. Elle affectionne tout particulièrement deux poignards à l'acier résistant à toute épreuve - jusqu'à présent, tout du moins ? -, mais ne rechigne pas à danser avec un sabre, une lance, une faux ou un cimeterre.
  • Pas gourmande. Meylia n'a jamais été très attirée par la nourriture. Vous ne la verrez jamais s’empiffrer ou grignoter toute la journée. Elle aime manger sain et équilibré, et si vous lui servez trop à manger, elle ne finira pas son assiette, même si vous essayez de la forcer.



Description Physique

C'est un visage de poupée qui s'offre à votre regard. Longs cheveux noirs, plus ou moins ondulés, lui arrivant au milieu du dos, qu'elle coiffe selon sa convenance mais les laissant détachés la plupart du temps. Deux grands yeux aux prunelles bleu-gris rappelant parfaitement son Archipel de naissance, pouvant tirer vers le bleu foncé lorsqu'elle est réellement en colère, protégés par une abondante quantité de cils tranchant particulièrement bien avec son teint clair. Teint clair qu'elle cherche un minimum à entretenir, pour éviter de devoir dépenser des fortunes en crèmes hydratantes pour sa peau desséchée par la marque du Soleil.
Son nez est présent, sans être proéminent. On ne peut pas dire d'elle qu'elle a un petit nez en trompette, et de son point de vue, c'est très bien comme ça. Dans la même lignée, des lèvres bien charnues, d'un joli rose velouté, qu'elle aime faire briller pour les mettre encore plus en valeur. Un menton plutôt pointu, qui affine bien son visage, termine le tout, avant de laisser place au reste du corps.
Corps qu'on ne pourra pas associer à celui d'un top model anorexique. Meylia est très fière de ne pas faire un petit 34 et d'avoir, au contraire, de jolies formes plantureuses, qui se remarquent autant au niveau de sa poitrine que de ses hanches, ou de ses fesses. Pour elle, son corps est sublime, point. Ça ne l'empêche pas de pratiquer régulièrement de l'exercice pour éviter de ressembler à un cachalot. De loin, la brunette est une poupée, oui, mais pas une Barbie anorexique. D'autant que la demoiselle est grande, et est ravie de mesurer son mètre 78. Ce qui ne l'empêche pas pour autant d'aimer porter des bottines à talons pour se grandir un peu plus.
Pour terminer sur une note musicale, Meylia a une voix mélodieuse, tirant légèrement sur le grave de l'alto. Une voix chaude, puissante, sensuelle, dont elle sait jouer sous toutes ses coutures pour arriver là où elle comptait aller.


Histoire

Le commencement de Meylia a tout du plus banal. Née dans une famille de pêcheurs sur Ulurym, fille unique, elle était la fierté et l'espoir de sa famille. Elevée en tant qu'héritière du petit pécule familial, elle a grandi entourée de pêcheurs, a appris à pécher dès son plus jeune âge - apprendre à lire apparaissait moins important à sa famille. Le but de ses parents étaient de la voir se marier à un bon parti chez les pêcheurs pour faire perdurer leur tradition et petite entreprise, et la voir partir pêcher aux côtés de son mari dans la joie et l'amour de l'écaille.
Malheureusement, tout ne s'est pas tout à fait passé comme ils l'avaient envisagé. Meylia, en grandissant, s'est découvert une anti-passion pour la pêche, et nettement plus d'intérêt pour les « choses de fille » : bien se coiffer, se maquiller, avoir de jolis vêtements, une peau propre, et surtout une bonne odeur. Pas celle des sardines que l'on vient d’éviscérer. A 14 ans, la demoiselle était en véritable crise d'adolescence, s'enfermait dans sa chambre, refusait de partir en mer pour pécher, et se mettait du vernis à ongles piqué à l'une des clientes de ses parents qui l'aimait bien en signe de rébellion.
Elle ne comprenait pas. Pourquoi devait-elle être comme eux ? Ce destin triste & fade, elle n'en voulait pas. Elle voulait être jolie. Après tout, elle l'était déjà. Elle aspirait à plus d'aventure. Mais l'aventure demandait de l'argent, et de l'argent, ils n'en avaient pas tant que ça. Que faire, alors ? Se résignant lentement, elle finit par rentrer dans le moule, avec une mélancolie des plus flagrantes. Jamais elle ne serait riche pour s'offrir toutes ces choses belles & scintillantes auxquelles elle aspirait.
Ce n'est qu'en rencontrant un maître d'armes de passage sur l'île l'année de ses 17 ans que la flammèche éteinte se ré-embrasa. Par un coup de chance, la demoiselle avait tout de même fait attention à son physique, et il semblait qu'elle plaise au jeune homme. En échange de rendez-vous avec lui, il avait accepté de lui donner des cours de « danse » à l'épée. A la seule condition qu'il ne la touche jamais, au grand jamais. Meylia avait progressivement développé une phobie du toucher à force de vivre dans l'industrie du poisson depuis sa crise d'adolescence, ne supportant plus le contact de tout son cercle social la recouvrant constamment du poisseux et visqueux de tous ces animaux marins qui avaient fini par la révulser.
Enfin, la chance semblait à nouveau lui sourire. Jusqu'à ce que le jeune maître d'armes, revenu plusieurs fois sur Ulurym depuis leur rencontre et leurs passes d'armes, en vienne à demander sa main à ses parents, l'année de ses 20 ans, qui refusèrent catégoriquement que leur fille bien-aimée ne s'engage pas dans la voie qui lui était prédestinée, avec un entêtement qui finit par faire exploser nerveusement la jeune femme.
Interdite de revoir le maître d'armes, Meylia finit par prendre un baluchon avec elle, un soir, et quitta le domicile familial par la fenêtre de sa chambre pour s'enfuir, loin, loin de cet Archipel de malheur qui l'étouffait littéralement. Elle ne voulait ni du destin de ses parents, ni d'un mariage avec un jeune homme gentil, mais collant. Elle serait la seule à décider de sa propre voie. Sans pour autant savoir quelle était sa voie. Elle n'avait pas appris à lire, elle ne savait que... Pêcher, manier un bateau et se battre à l'arme blanche.
Ce n'est qu'en atterrissant dans une taverne, un soir, sur l'Archipel, qu'elle se résolut à devenir ce dont elle avait déjà entendu parler : Pirate. Après tout, les Pirates, ça pouvait gagner beaucoup. Et c'était exactement ce qu'elle voulait. Sans véritablement se lier à l'équipage qui recrutait plus ou moins officieusement ce soir-là, Meylia grimpa à bord du bateau et se fit progressivement une place. Bien que femme, elle n'en restait pas moins excellente au combat rapproché, notamment avec les deux poignards qu'elle avait volé lors de son 1er abordage, fichait suffisamment la trouille aux marchands grassouillets avec son semblant d'asphyxie grâce à son pouvoir sur l'eau pour ramasser rapidement les gains sans casse, et pouvait voir dans le noir, ce qui était un grand atout pour aborder discrètement de nuit.
Mais son envie de vouloir toujours plus, plus, plus, n'attirait pas que des sympathies à bord des différents bateaux qu'elle fréquentait.
Il lui fallait devenir au moins 2nd sur un bateau. Ou capitaine, tant qu'à faire. Mais voler un bateau... Elle n'était pas sure de pouvoir.

Elle a désormais 24 ans, se prélasse dans l'argent qu'il lui reste, ses bijoux, ses cosmétiques et ses tenues. Quant à savoir si elle arrivera un jour à combler sa soif d'argent et de luxe pour échapper à sa hantise de l'entreprise de poissons, seul l'avenir nous le dira - peut-être...



Pouvoirs

    Eau : Peut asphyxier les gens qui l'emmerdent de trop. Pour faire du ménage, c'est pratique ! Attention toutefois, elle ne peut faire apparaître qu'une fine couche d'eau autour du nez et de la bouche (comme un petit masque à oxygène, en somme, sauf que là c'est de la flotte). Comme l'expérience est assez fatigante pour elle, ne peut pas pas en user en illimité, et ne peut le maintenir qu'une quarantaine à une cinquantaine de secondes, maximum. De même, un poil de déconcentration de sa part et tout s'écroule.

    Ténèbres : Voit dans le noir. C'est assez pratique, en soi, pour aborder les navires à piller sans se faire repérer.





Et après ?


PSEUDO/PRÉNOM : Lilynette
ÂGE : Si tu arrives à me dire en quoi 42 représente la raison du pourquoi le monde existe, je te le dirai. Peut-être.
SEXE : 21 ans. FLUTE ! Jme suis faite eue.
COMMENT T'ES-TU RETROUVÉ ICI : J'étais dans le ventre d'une baleine céleste, et puis... Elle a eu la diarrhée.
CODES DU RÈGLEMENT : Code Validé ~
UN AVIS, UN DERNIER MOT : PINGOUIN !

© Codage de la fiche par Celiwyr, Sephyrias
Revenir en haut Aller en bas
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Meylia Enovan   Mar 20 Mai - 19:17

Salut à toi, et bienvenue sous ces cieux ~

Une fiche bien agréable à lire, originale et amusante. Et nous n'y voyons aucun problème !

Tu as donc notre approbation pour prendre ton envol, à la rencontre de ton destin.
N'oublie pas d'activer et de remplir ton passeport dans ton profil.

Que les Vents te soient favorables ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
 

Meylia Enovan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sephyrias :: Prologue :: Registres :: Présentations :: Archives-