Le vent souffle, et tourne, tourne la roue de la fortune. Favorisés un jour, écrasés le lendemain...
Gonflez vos voiles et voguez vers l'avenir.


Partagez | .
 

 Alysa Lynne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Alysa Lynne   Mar 13 Jan - 3:19


Alysa Lynne

SURNOM : P'tite Chef
ÂGE : 21
ARCHIPEL : Zealyv
ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuelle
GROUPE : Corsaire
RANG : Vigie et préposée à la brume
PARTICULARITÉS : Son père paierait cher pour lui mettre la main dessus
RANG PERSONNALISÉ : Corsaire des brumes
PSEUDO/PRÉNOM : Iza
ÂGE : 19
SEXE : 3x par semaine
FEAT AVATAR : Wang Yuanji du jeu vidéo Dynasty Warrior
COMMENT T'ES-TU RETROUVÉ ICI : Top site
CODES DU RÈGLEMENT : Code Validé !

UN AVIS, UN DERNIER MOT : Enfin un forum où je peux écouter la musique de pirate en me sentir inspirée :3


Description Morale


Alysa est née d'une mère Khamsienne et d'un père garde de l'archipel du Griffon, un fils cadet d'une longue lignée bourgeoise. Présentant dès son jeune âge des signes que le Griffon avait daigné se pencher sur son berceau, son père l'arracha des bras de sa mère et la lança dans ceux d'une nourrice. Sa fille n'allait pas se nourrir du sein d'une Khamsienne... Et elle fut élevée à penser comme son père. Elle n'est pas Khamsienne, elle est une fière fille du Griffon et supérieure à sa mère.

Voyez-vous, grandir et se faire marteler la terre qu'une partie de soi viens d'une personne inférieure, presque esclave, change quelque chose chez une jeune fille. Étant la progéniture d'un garde, elle apprit très jeune à marcher au pas, parler quand elle devait parler et jamais un mot superflu. Elle se fit confiner dans ses propres pensées, résultant une jeune femme taciturne, mais réfléchie. Son esprit aiguisé analyse sans cesse son environnement, certainement ce qui fait d'elle une bonne vigie. Plusieurs personnes la voient comme une femme froide et hautaine, mais ce ne sont que les apparences... Elle n'est pas celle qui a le plus d'empathie, mais c'est une femme déterminée et loyale jusqu'à son dernier souffle.

Lorsqu'elle est seule, ou lorsqu'elle est avec des gens de confiance, avec un peu de chance il est possible de voir un sourire étirer ses lèvres pâles et faire pétiller ses grands yeux dorés. Elle prends son travail très au sérieux, mais avec le temps, elle apprit à vivre de manière un peu plus libre et moins militaire, a développer un sens du cynisme et des remarques bien placées, ainsi qu'une résistance à l'alcool digne de vrai marins du ciel!

Description Physique


Sa mère, qu'elle a appris à mépriser dès qu'elle eut appris à marcher, lui a légué de grands cheveux blonds cendrés, sains et épais. Cette crinière est souvent ramassée en chignon pratique, en queue de cheval, mais très rarement libre sur ses épaules. Ces cheveux encadrent un visage doux et régulier, sans grand attraits mais pas déplaisant. Ses yeux sont peut-être la seule chose qui détonne réellement lors du premier regard, deux grands pupilles dont la couleur oscille entre le noisette et le doré. Cette couleur, elle la doit encore à sa mère, qui elle, attire bien des regards. Peut-être est-ce parce qu'elle a du apprendre à toujours sourire, contrairement à sa fille qui a du apprendre à montrer le moins d'émotion possible.

Elle porte presque toujours le même style de vêtement, comme un uniforme lorsqu'elle est sur un bateau. Une robe ample et pratique, cintrée seulement à la taille. Un gorget et des épaulettes légères sont les seules pièces d'armures qu'elle porte, son style de combat à la rapière et aux dagues de lancer étant plus efficace lorsqu'elle est légère et si ses jambes sont libres pour toutes les acrobaties dont elle est capable. Elle passe souvent inaperçue, la discrétion étant un des atouts d'une bonne lanceuse de dague. Toujours chaussée de longue botte de cuir bleuté, elle a toujours l'habitude d'avoir une apparence impeccable, non par soucis de coquetterie mais par fierté personelle, tel qu'inculqué par son père.

Histoire


Sa mère Khamisenne lui donna naissance rapidement, sans complication, comme si c'était simplement une autre tâche à faire dans sa liste interminable. Elle n'avait droit qu'à deux jours de repos, alors autant bien se débarrasser de l'accouchement le plus vite possible... Au plus grand soulagement du père. Garde influent de l'archipel de Zealyv, il ne souhaitait pas avoir à se trouver une autre servante qu'il devrait entraîner à être aussi efficace que celle-ci. Bien qu'étant au courant de son rôle de géniteur, il rejetait toute responsabilité en tant que père de l'enfant. Il s'attendait à ce que les pouvoirs du Phénix descende à sa bâtarde, du moins jusqu'à preuve du contraire.

L’événement se fit vite oublier, remplacé par les tracas quotidiens d'un garde. Occupé à son bureau, il reçut avec impatience la mère d'Alysa qui était venu lui annoncer que son enfant... Qu'il y avait quelque chose qu'il devait voir. Sentant la frustration de se faire déranger par cette moins-que-rien, et lui promit un châtiment à la hauteur si il était déçu.

Ils s'arrêtèrent devant la porte de la jeune femme et il remarqua immédiatement quelque chose d'étrange. De l'espace entre la porte et le plancher sortait de la vapeur, ou plutôt, un genre de brume... Ouvrant la porte immédiatement, ils se retrouvèrent un milieu d'un nuage de brume, dont la source semblait émaner du berceau au centre de la pièce. Se retournant vers la mère, elle lui apprit que le Griffon avait penché son regard sur leur fille, comme témoignait la première manifestation du pouvoir du bambin. Il se pencha sur son berceau et aperçut les petites menottes du bébé essayer d'attraper la brume, comme si elle jouait avec. Immédiatement, il vu le potentiel militaire d'un tel pouvoir et dit à la mère que sa fille allait être placé chez une nourrice Zealyv, qu'elle allait être sa fille maintenant.

Incapable de dire un mot, la mère qui allait se faire arracher son enfant sentit une larme couler sur sa joue. Sa fille... Elle se reprit, immobile et droite même après que son maître soit parti, reprenant ses esprits. Son enfant allait avoir droit à tout ce qui lui avait été refusé, soit la perspective d'un avenir libre.

La suite des choses pour Alysa se déroula exactement comme le voulait son père. Chez une nourrice où le drapeau de l'archipel flottait haut et fier, elle apprit les rudiments de la vie. Toute en sourire et en joie de vivre, à l'âge de cinq ans, elle rejoignit la maison de l'homme qui venait trop rarement lui rendre visite. Timide, elle le regardait avec les yeux émerveillées d'une enfant qui ne cherchait que l'approbation. Lui ne voyait en elle qu'un futur garde, comme lui, sont tribut à l'archipel qu'il protège de tout son zèle. Elle allait être ce qu'il avait toujours voulu chez un héritier, un garde redoutable qui le rendrait fier.

Au début de son entraînement, la brume était épaisse, mais ne pouvait dépasser les quelques mètres autour d'elle. Les épées était trop lourdes pour elles et une dague de lancer? Elle manquait inévitablement toutes les cibles, peu importe la distance. Quant aux boules de lumière, elle éclairait sur deux mètres pendant une minute, tout au plus. Son père vit les résultats décevant et la mit au régime militaire le plus drastique possible. Du matin au soir, la seule chose qui importait à cet homme était l'amélioration des résultats de sa fille, ne tolérant aucun échec. Elle eut droit à une salle complètement noire pendant des jours, où son deuxième pouvoir se manifesta. Une boule de lumière lui permettait de garder espoir dans la salle sans fenêtres où son père l'enfermait lorsqu'elle ne se comportait pas comme l'enfant soldat qu'il voulait qu'elle soit. Elle eut droit à un entraînement physique des plus restrictifs et rigoureux, lever avant l'aube et du travail sans repos jusqu'à tard le soir. Avec le temps, elle apprit à haïr son père et à refuser de voir un lien de parenté avec lui. Cela ne faisait ni froid ni chaud au père indigne, comment sa fille le voyait. Il était simplement hors de question qu'elle soit le maillon faible de la chaîne.

À 17 ans, elle était enfin tout ce dont son père rêvait. Excellant aux armes légères, la brume qu'elle créait était maintenant capable d'atteindre trois kilomètres de diamètre à son plein potentiel et les lumières éclairaient toujours à deux mètres, mais pouvait tenir une quinzaine de minutes avant que ça devienne dangereux. Lors de son évaluation annuelle, elle vit pour la première fois une lueur de fierté dans le regard de cet homme froid et inhumain. Une fissure dans son armure se créa, mais elle rejeta toute émotion qui pouvait la rapprocher de son géniteur. Elle était un soldat, un objet, elle ne ressentait rien. Du moins, c'était ce qu'elle voulait se convaincre d'être.

Pour la première fois de sa vie, elle avait le droit d'avoir des soirées libres. Elle pouvait découvrir autre chose que la cour d'entraînement, et elle en profita pleinement. C'est lors de cette dernière année que la fissure grandit, et qu'elle se réconcilia avec la personne qu'elle était. Une humaine, un être blessé, mais capable de bien plus que ce à quoi son père la destinait. Pendant un an, la liberté l'enivra et elle en ressentit les changements jusqu'au plus profond de son âme. Hors de question que son père voit ce changement! Si jamais il découvrait que tout son travail pour la briser et lui enlever tout ce qui pouvait faire d'elle un être humain avait été réduit à néant, elle allait retourner dans la salle noire... Et elle ne voulait pas retourner dans la salle noire. Jamais.

Après une année de liberté, elle n'avait qu'une envie, fuir. Fuir cet homme qui lui avait volé l'innocence d'une enfance normale, pour espérer impressionner ses supérieurs, pour l'aider à devenir plus grand. Hors de question qu'elle devienne ce qu'il lui destinait, elle n'était plus l'objet sans émotions qu'il avait créé de sa propre enfant. Pendant un an, elle avait observée sans relâche les relations entre êtres humains, les joies et les peines qu'ils se permettaient de ressentir, la défiance des enfants, la rebellion des adolescents, la résignation des adultes, l'insouciance des gamins et la sérénité des aînés.

La seule bonne chose qui sortir du désinteressement total de son père envers sa fille et la confiance totale envers le lavage de cerveau qu'il lui avait fait subir, fut la facilité avec laquelle elle s'enfuit, quelques jours après avoir soufflé les bougies de son 18e anniversaire. Elle avait volé de l'argent du coffre familial, assez pour ne pas se soucier des prochains mois. Sa rapière battant sa cuisse, ses couteaux de lancer en bandoulière, elle se dirigea immédiatement vers le port de l'archipel. Elle devait partir le soir-même, laisser le moins de chance possible à son père de la retrouver.

Pour la première fois de sa vie, elle pénétra l'enceinte d'une taverne, décidée à se trouver un équipage de corsaire qui l'engagerait, un marchant qui aurait besoin d'une garde du corps, n'importe quoi qui l'amènerait loin de son père. Ce soir, le Griffon la regardait d'un oeil bienveillant car justement, un équipage se préparait à partir le lendemain matin.

La gorge serrée, le coeur battant à tout rompre, elle s'approcha de celui que le tavernier avait désigné comme étant le capitaine du Fendeur de Nuages et, les mains sur les hanches, se présenta de manière militaire et lui demanda de rejoindre son équipage. Un éclat de rire accompagnit sa demande, suivit d'un *Je prends pas les gamines à mon bord, gamine. Va jouer avec tes poupées.*

Son visage resta de marbre, mais elle ne bougea pas d'un cran. Le capitaine, avec ses quelques bières dans le corps, commencait à s'impatienter sérieusement. Il sortit son poignard, le piqua sur la table et grogna en direction d'Alysa quelques menaces. Figée, elle ne savait comment réagir et elle s'enfoncait de plus en plus dans le pétrin. Tourmentée, allait-elle réellement devoir être sous les ordres d'un homme de son espèce? Elle fit un pas de reculons, avant de sentir une résistance... Un homme lui avait agrippé le bas de sa robe et l'invitait à prendre un verre avec lui, mais à son haleine et à ses yeux vitreux, lui avait déjà amplement dépassé ses limites. Il ne lâchait pas sa robe, pourtant, tirant maintenant dessus pour la rapprocher.

Elle ne pouvait pas simplement le laisser la ridiculiser ainsi, pas devant le capitaine qui venait de la traiter de gamine sans valeur. Elle sortit une dague qu'elle pointa directement sur la gorge de l'ivrogne. Sentant le froid de l'acier, il lâcha immédiatement la robe et elle en profita pour sortir en trombe de l'établissement.

L'air de la rue fut une vague de fraîcheur et d'air pur pour la jeune fille traumatisée, et elle hurla de colère, la première explosion qu'elle se permit depuis l'âge de 7 ans. Un homme la héla dans le noir et toujours sous le choc de son premier contact avec le monde extérieur, elle lança le couteau en direction de la voix. Une exclamation de douleur la ramena à la réalité et elle se précipita vers l'homme qu'elle venait vraisemblablement de toucher.

Pardon!!Pardon, je ne voulais pas vous faire mal...

Prochaine fois que tu ne veux pas faire mal à quelqu'un, évite de lui lancer un couteau...

Prochaine fois, évitez de surprendre quelqu'un qui tiens un couteau!

Un sourire fendit le visage de l'homme qui se tenait la joue. La balafre était superficielle, il avait fait un pas de côté juste au bon moment. Il lui expliqua qu'il était le second d'un autre vaisseau, moins réputés que le Fendeur de nuages, mais qui cherchait de nouveaux membres d'équipage. Elle semblait savoir se débrouiller avec des dagues, dit-il en essuyant le sang qui coulait sur sa joue, et ils manquaient de combattant. Elle soupira de soulagement, voyant enfin sa porte de sortie. Le départ était prévu pour plus tard dans la semaine, mais ça donnait le temps à la jeune femme de s'installer sur le bateau et de suivre quelques cours avec le matelot-chef. Ayant dévoilée son pouvoir le jour de son arrivée sur le bateau, le capitaine qui était sceptique au début la vit comme un élément d'une valeur inestimable et sa place sur le vaisseau fut assurée, de même que le respect de l'équipage. Son style militaire lui valut le surnom de P'tite chef, mais les hommes apprirent bien vite à se tenir loin du tranchant de ses dagues et à redouter celui de ses répliques.

Son voyage dure depuis maintenant trois ans, beau temps mauvais temps, et elle est loin de vouloir prendre sa retraite des cieux.




Pouvoirs


Maîtrise de la brume : Elle est capable de créer de la brume sur un diamètre de trois kilomètres, mais plus on s'approche des limites et moins la brume est opaque. De l'extérieur, on pourrait très facilement confondre le phénomène avec un nuage, le vaisseau étant entouré de brume très opaque. Plus elle s'approche de sa limite, plus c'est demandant en énergie et elle ne peut tenir cette distance que pour quelques minutes, et cela demande une concentration extrême. La moindre distraction risque de faire tomber la brume et elle a besoin de repos entre deux utilisation de son pouvoir.

Création de lumière : Elle peut créer des boules de lumière qui éclairent à 2m de diamètre pour un temps maximum de 15 minutes. Chaque boule diminue le temps qu'elle peut maintenir la lumière de moitié, donc une boule=15 minutes, 2=7.5min, 3=3.75min, etc.
Crédit fiche : Celiwyr, Sephyrias


Dernière édition par Alysa Lynne le Mar 13 Jan - 19:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Alysa Lynne   Mar 13 Jan - 17:45

Salut à toi, et bienvenue sous ces cieux ~

Une fiche sans trop de fautes, agréable à lire, et qui présente un personnage intéressant, avec un avatar mignon comme tout ! Quelques éléments à corriger, mais aucun gros problème ♥
Informations générales :
Les Particularités concernent le personnage, s'il y a quelque chose d'important à préciser à son sujet. Ce que tu as marqué irait plutôt dans "Un avis, un dernier mot" ^^

Il manque un morceau du code, par contre, je t'invite à aller relire les posts de l'Encyclopédie.

Description mentale :
Juste un point, le fait que le père soit un "haut gradé de l'armée". Il n'y a pas d'armée à proprement parler, juste une garde visant à la protection de l'archipel, et il n'y a pas non plus de grade. A part les nobles, tous les membres de la garde ne sont que de simples soldats.

Description physique :
Rien à redire !

Histoire :
Comme pour la description mentale, tu parles d'un "Haut gradé dans l'échelle militaire de Zealyv" ^^

A propos du Phénix, la mère dit que "le Phénix n'avait pas daigné regarder son enfant". Nous avons réalisé que ce point du contexte n'était pas clair, car le Phénix est considéré comme ayant disparu, vu l'état des terres qu'il protégeait...
(Nous avons donc rajouté une précision à ce sujet dans la description des pouvoirs, pour que ce soit explicitement dit.)

Ensuite, tu marques :
Citation :
De manière générale, c'est encore le Phénix qui se penche sur ces enfants, et il était un fier défenseur du Griffon
Si j'ai bien compris, "ces enfants", c'est ceux qui naissent d'un Khamsien et d'un non-Khamsien ? Dans ce cas, il n'y a pas de règle générale, il y a à peu près autant de Khamsiens que de non-Khamsiens parmi ces enfants ~

Autre point !
Citation :
une femme qui se disait capable d'augmenter de manière exponentielle les pouvoirs des enfants du Griffon, en plus de découvrir les pouvoirs cachés lorsqu'ils ne se sont pas encore manifestés. Elle fit sortir le pouvoir relié à la lumière du Griffon
Personne ne peut augmenter les pouvoirs présents chez les enfants, ni obliger ceux qui ne l'ont pas encore fait à se manifester. Les pouvoirs se manifestent tout seuls, généralement au cours des premières années de l'enfance, même si cela peut être plus tardif, jusqu'à l'âge adulte environ. La seule chose qu'un professeur de magie peut faire est d'apprendre à contrôler ces pouvoirs.

Et dernière chose, qui est plus une précision qu'une demande de changement, même si tu devras modifier une expression, c'est au sujet des punitions infligées par son père, qui est qualifié de "bourreau légal". Or, il est totalement illégal de traiter son enfant ainsi. Et si quelqu'un, visiteur comme serviteur, avait témoigné au dehors de la maison de ce qui se passait, le père se serait fait arrêter et emprisonner ^^

Pouvoir :
Rien à redire !
Si tu as la moindre question ou que tu souhaites de plus amples explications sur un point, n'hésite surtout pas à les poser, nous sommes là pour y répondre, que ce soit à la suite de ta présentation, par Mp ou sur la Cb.

Courage ! ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Alysa Lynne   Mar 13 Jan - 19:04

Tout est bon, à présent, et tu as notre approbation pour prendre ton envol, à la rencontre de ton destin.
N'oublie pas d'activer et de remplir ton passeport dans ton profil.

Que les Vents te soient favorables ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alysa Lynne   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alysa Lynne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kevan Karstark- L'épée du Roi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sephyrias :: Prologue :: Registres :: Présentations :: Archives-