Le vent souffle, et tourne, tourne la roue de la fortune. Favorisés un jour, écrasés le lendemain...
Gonflez vos voiles et voguez vers l'avenir.


Partagez | .
 

 Noces De Carthamariya ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Noces De Carthamariya
Baron des Roses.
avatarBaron des Roses.


Messages : 32

Passeport
Origine: Ulurym.
Rang: Baron.

MessageSujet: Noces De Carthamariya ~   Mar 7 Avr - 12:04


Noces de Carthamariya


Final Fantasy XII – Coexistance (Imperial Version)
SURNOM : Celui que les gens veulent bien lui donner.
ÂGE : 19, va vers ses 20 ans.
ARCHIPEL : Ulurym.
ORIENTATION SEXUELLE : Préfère les hommes (Désolé mesdames !).
GROUPE : Noble.
RANG : Baron.
PARTICULARITÉS : Noces est gaucher.

RANG PERSONNALISÉ : Baron des Roses.
PSEUDO/PRÉNOM : Akuma
ÂGE : De là |              | à là !
SEXE : Demoiselle
FEAT AVATAR : Nox Catorce – The Epic of Zektbach
COMMENT T'ES-TU RETROUVÉ ICI : Par un topsite, au hasard !
CODES DU RÈGLEMENT : Validé ! ♥

UN AVIS, UN DERNIER MOT : J’aime les blonds.

Description Morale

Noces (A prononcer « nossess ») est un jeune homme à l'éducation parfaite, comme beaucoup d'autres chez les nobles. Il est très courtois, bien élevé, poli. Il ne fait pas souvent de caprices, ni de grosses colères. C'est un garçon doux, timide même. Introverti, il aura tendance à laisser les autres parler à sa place plutôt que de s'imposer. Que tous ceux ayant envie de se servir de lui soient rassurés ! Il est très facile de manipuler ce petit bout de chou blond et rose, tout simplement car ce jeune sire est très, très influençable. Donnez-lui simplement votre avis, et il le considérera avec tout le sérieux du monde, l'adoptant presque, même.

Il oscille entre une grande confiance et un éloignement certain avec le reste des gens. En réalité, il offre tellement vite son cœur et sa fidélité qu'il est souvent déçu. Et même si sa naïveté est touchante, gare à vous s'il se rend compte de quoi que ce soit de louche dans votre comportement. Car il lui arrive de penser à se venger... Sans pour autant ne pas ressentir d'énormes regrets par la suite. Il est aussi facilement jaloux, et même s’il n’en dit rien, son cœur lui pique souvent lorsqu’il voit les personnes à qui il s’attache avec quelqu’un d’autre.

Même s'il a une tendance qui le pousse à aller « plus facilement » vers les gens de son rang comme il n'est pas rare de le voir, il ne s’entend pas beaucoup avec eux. Aussi, il a un léger problème avec les jeunes filles. Elles lui font pour ainsi dire peur… Mais pour beaucoup, beaucoup d’autres raisons. En particulier lorsqu’elles sont blondes et souriantes, elles lui sont quasiment insupportables !

Il aime les belles choses. Qu’elles soient matérielles, tel de beaux vases anciens ou des habits brodés d’or, ou naturelles comme les rosiers en fleurs, il les apprécie tout autant, sans pour autant exiger en avoir à ses côtés. Il aime aussi l'escrime et tout ce qui touche au combat à l'épée, même s'il n'est pas très doué.

Ses relations avec sa famille sont pour le moins difficiles. Pour exemple, sa sœur, de quatre ans son aînée, le fait fuir dès qu’elle apparait au coin du couloir de leur grande demeure. De même avec son père, d’ailleurs. C’est une longue… Longue histoire.

Description Physique


Noces possède de longs cheveux blonds, lisses, qu’il tresse et pose sur son épaule. Ses vêtements sont toujours dans des teintes rosées, violettes, rarement autrement. Ses yeux sont bleus, clairs, lumineux. Presque assez pour s’y noyer. Il n’est pas très grand, touchant à peine le mètre soixante-dix. Sa silhouette est fine, bien dessinée, presque androgyne sans que l’on puisse vraiment manquer qu’il s’agit d’un jeune homme. Sa peau est pâle, douce, ses joues parfois roses tant sa timidité peut être présente, en particulier en présence d’inconnus.

Il aime les dentelles, le satin, les vêtements raffinés. Il porte quelques bijoux, comme des bagues ou des bracelets. Ce sont la plupart du temps des bijoux de famille, ou alors des cadeaux que sa mère ou d’autres personnes lui offrent. Il faut dire que monsieur pourrait sans peine avoir quelques admirateurs – pas forcément secrets – ! Il est plutôt adepte des jabots et autres froufrous du style. Ses jambes sont couvertes le plus souvent par un pantalon blanc ou rose foncé, et il porte soit des bottes sous les genoux, soit de longues cuissardes.

Sa posture est toujours droite, il a même quelques manières sans que cela ne soit ridicule. Sa voix – ce n’est pas vraiment du physique mais quand même – est douce, calme. Il articule bien et fait attention à chacun de ses mots, sauf lorsqu’il est un peu nerveux. Ses gestes sont délicats, il est précautionneux avec tout ce qui l’entoure, encore une fois, excepté lorsque son stress est intense. Dans ces cas-là, il préfère ne rien toucher, car il tremble facilement.

Histoire


Une histoire amoureuse du passé…

C’est l’histoire de la famille De Carthamariya. Enfin, non, plus exactement, c’est l’histoire de la Baronne Erika De Carthamariya. Une femme fort belle, pour sûr. Le blond de sa chevelure et le bleu clair de ses yeux suffisaient à faire chavirer les cœurs. Et que dire de ses deux… Mains ! Car elle était une très bonne pianiste en plus ! Eh oui ! Mais elle n’était pas qu’un corps presque parfait, non. Elle était aussi un esprit vif, et surtout, un patrimoine impressionnant… Ahem. Bref, de nombreux prétendants se présentèrent pour cette belle dame, en vain. Car elle avait beau être magnifique et surdouée – le trait est volontairement exagéré –, elle était aussi particulièrement difficile.

Sauf le jour de sa rencontre avec Jacob Van Neste. Un homme… ! … C’était déjà suffisant. Car le pauvre type n’avait décidément rien pour lui. Ses cheveux si fins qu’on en croirait des fils transparents avaient une teinte rousse tout à fait désagréable, son visage aux traits grossiers était presque toujours rouge pour une raison inconnue, sa voix partait dans les tons aigus, et de tous les Vicomtes qu’on ait pu voir, celui-là était sans doute le plus ridicule. Toujours tiré à quatre épingles, son ventre semblait compressé dans ses habits, et peut-être était-ce là la source de sa perpétuelle grimace, un mélange entre un sourire feignant l’amabilité et la courtoisie, et cette expression qu’arboraient les gens malades sur le point de rendre leur déjeuner. Le seul point qu’on pouvait lui trouver était donc son rang et ses possessions, et pendant longtemps, les mauvaises langues crachèrent que la belle Erika avait choisi ce laideron de Jacob purement et simplement par intérêt.

Mais aussi probable que cela soit, il n’en était RIEN (Remarquez comme cette narration est vivante et pleine d’action). Aussi charmante que soit Erika au quotidien, la dame « souffrait » d’un mal pour lequel elle ne voulait en aucun cas être guérie. Ce sadisme, cet humour douteux, cette envie irrépressible d’enquiquiner son monde (Pour être poli). Erika adorait tout simplement être une femme horrible. Quitte à faire d’énormes bêtises et d’emporter tout et tout le monde avec elle ! Elle voulait s’amuser. Et là était la raison de son mariage avec Jacob. Malgré son physique disgracieux, le spécimen n’était pas parti en courant et même, il partageait ce point de vue. De quoi faire peur…

Mais passons ! Pendant environ un an, ce petit couple fila le parfait amour, et au fil des nuits torrides – je vous laisse avec cette image perturbante en tête –, l’enfant arriva bien vite. La petite vit le jour en Iskuria, comme son père avant elle. Les plus pessimistes souhaitèrent pour elle qu’elle hérite de tout, sauf de la hideur de son paternel. Mais le sort fut plus clément, et ce fut une ravissante fillette blonde qui grandit. Elle fut nommée Castine.

Trois ans plus tard, et alors que « Papa » était aussi fier que « Maman » était lassée, Erika tomba de nouveau enceinte, pour son plus grand bonheur. Son époux était raide dingue de sa fille, et il n’avait même plus un regard pour elle… Alors cet enfant serait le sien ! Elle voulait un fils. Un beau garçon qui serait rien qu’à elle, qu’elle éduquerait à sa façon et qui, plus qu’un héritier, serait celui qui la suivrait en tout.

Comme voulu, elle accoucha d’un fils, en Ulurym, comme elle. Sur l’instant, il lui sembla si beau, si petit, si craquant, et le lien entre elle et lui fut créé si vite et si fort que le nouveau-né fut nommé Noces sans hésitation – et sans même l’avis du père, c’est dire –. Dès ce jour, le bambin ne quitta quasiment plus Erika, qui le menait partout où elle le pouvait avec elle. Elle le gâta, lui offrant tout ce qu’il voulait, dépensant son argent sans compter pour lui, souhaitant un peu plus chaque jour pouvoir ignorer toutes ses obligations pour passer du temps avec lui, et si elle avait à sortir, alors elle prenait bien soin de traîner autant que possible pour ne pas quitter son blondin. De son côté, Jacob faisait de même avec Castine, tant et si bien qu’entre le père et sa fille, et la mère et son fils, le fossé se creusa de plus en plus…


… Et un conte étrange au présent.

Et ce fut ainsi que commença une partie de l'horreur. Depuis leur plus tendre enfance, Castine n’avait cessé d’être un véritable bourreau pour lui. Elle s’affairait chaque jour à faire de sa vie un enfer. Ses cheveux avaient été tirés, coupés, ses joues tirées, ses vêtements tâchés, cachés au fond du jardin, ses secrets les plus honteux révélés à qui voulait bien l'entendre. Cette fille était un démon, un véritable démon envoyé sur ce monde pour lui pourrir la vie ! Et pourtant, il ne pouvait rien lui faire… Le pire avait été que son cher paternel lui passait tous ses caprices. C’était comme un miroir, avec d’un côté « Papa et Castine », le noble en manque d’amour et la jeune fille persécutrice, et de l’autre « Maman et Noces », la dame au complexe de supériorité, et lui-même. Lui, qui avait simplement suivi le cours de toute cette folie, jusqu'à ce qu'on ne le retire de cette maison de fous.

En près de vingt ans, plusieurs personnes s'étaient rendues compte de la relation pour le moins tumultueuse de la fratrie, mais dès lors qu'on en parlait aux parents, l'un et l'autre rejetaient la faute sur le conjoint et l'enfant opposé. Cela créait des conflits que Noces préférait éviter, aussi, il ne se plaignait presque jamais de Castine, et se contentait de l'esquiver autant que possible. Lorsque l'on avait tenté d'intervenir auprès des deux jeunes gens les premières années, la blonde avait pris son air le plus désolé, et avait cessé de persécuter son cadet pendant quelques temps, avant de reprendre, lentement, mais sûrement, discrètement puis plus franchement, jusqu'à ce qu'on ne l'arrête à nouveau. C'était comme un vase que l'on remplissait jusqu'à ce qu'il déborde, pour finalement le vider et le remplir ensuite, jusqu'à ce que le contenant soit trop usé pour en supporter d'avantage.

Après de violentes demandes de la part de témoins, on avait alors éloigné l'héritier De Carthamariya de cette cruelle au visage d'ange, et il fut accueilli par les parents de sa mère, de vieux personnages bien trop mesurés pour que la vie avec eux soit agréable. Souvent, il s'occupait dans le calme le plus plat, ou sortait en silence pour quelques promenades. Son seul réconfort dans ses moments de solitude se trouvait dans ses retrouvailles avec Ermenegilde Della Duca, son cousin né du mariage de son oncle, le corsaire Hugues de Carthamariya, avec Sidonie Della Duca. Lors de ses rendez-vous avec le brun, ils se plaisaient à pratiquer l'escrime, l'un des nombreux intérêts qu'ils partageaient. Et à chaque fois, Ermen' se moquait de lui après l'avoir battu à plates coutures. Car Noces n'était pas du genre très physique, contrairement à son ami - qu'il considérait comme meilleur en tout par rapport à lui -. Mais rien que ces petits moments de douceur avec un membre de sa famille l'emplissaient de joie. On ne pouvait pas dire qu'il était proche de ses oncles et tantes, ou autres cousins, et encore moins cousines - car elles ressemblaient beaucoup à la peste qui avait partagé sa vie, du moins physiquement -, ni même que sa mère, toute aveuglée qu'elle était, lui était un véritable soutien.

Outre les liens de sang, il avait quelques contacts avec d'autres nobles, sans que cela n'aboutisse à de vraies relations. Tout le monde n'était pas sociable, et il faisait partie de ceux trop silencieux pour s'imposer. De même, réussir à donner son avis lorsque le sujet des pirates arrivait sur la table lui était particulièrement difficile. Et souvent, il finissait par adopter l'opinion de la majorité, ou alors celle qui risquait le moins de lui attirer d'ennuis. C'était un peu lâche, mais bon...

... Peut-être, un jour, arrêterait-il de fuir.

Pouvoirs


Noces peut contrôler l’eau présente dans les éléments naturels autour de lui. Il peut les faire sortir en les touchant – cela crée donc une sorte de flétrissement des choses soumises à ses pouvoirs –. Cela fonctionne sur les plantes en général, les roches et les minéraux, pour peu qu'ils contiennent de l'eau. Sont exclus les corps humains. Cela lui demande plus d'énergie en fonction de la taille du végétal ou de la roche (Par exemple, une petite pâquerette sera plus facilement vidée de son eau à cause de sa petite quantité d'humidité qu'un rocher imbibé).

Quant à elle, son affinité aux Ténèbres lui permet de se glisser dans l’ombre et de s’y « cacher ».
Crédit fiche : Celiwyr, Sephyrias




Dernière édition par Noces De Carthamariya le Mar 7 Avr - 20:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Noces De Carthamariya ~   Mar 7 Avr - 16:31

Salut à toi, et bienvenue sous ces cieux ~
Informations générales :
-Juste, pour ton avatar... Il fait beaucoup trop féminin ^^'
(Ce dessin-là précisément, hein ? D'autres du même personnage, ça ne pose aucun problème.)

Description mentale :
-J'ai du mal à voir comment son prénom peut se prononcer de deux manières différentes - outre l'étrangeté d'avoir un nom commun féminin comme prénom, mais la mère fait bien ce qu'elle veut, donc...

-
Citation :
Il se mélange peu au peuple, tout simplement à cause de sa « timidité ». Il a une tendance qui le pousse à aller « plus facilement » vers les gens de son rang, quoiqu'il ne s’entende pas beaucoup mieux avec eux.
A vrai dire, ceci est parfaitement normal. Les nobles ne se mélangent jamais au peuple et restent entre eux, même si cela ne veut pas dire qu'ils soient nécessairement désagréables envers les roturiers.

-Et dernière chose, mais qui tient vraiment du détail, 4 ans d'écart entre un frère et une sœur, ce n'est pas vraiment ce que j'appelle "peu de temps" xD

Description physique :
-Rien à redire ! o/

Histoire :
Il y a quelques points qui me posent problème, mais, malheureusement, plusieurs ne sont pas des éléments particuliers, plutôt des généralités... ^^'

Commençons par le détail à revoir : Erika n'a pas pu délaisser complètement ses responsabilités ou emmener partout Noces. D'une part, parce qu'un enfant en bas-âge ne peut pas être amené en soirée, par exemple. Et d'autre part, les nobles ont toujours des obligations, pour éviter que leur famille ne périclite et qu'ils ne se retrouvent rapidement ruinés...

Tout d'abord, ce qui me gêne, c'est que... J'ai l'impression de ne quasiment rien savoir sur Noces, à la fin de l'histoire. Les deux tiers concernent ses parents - je ne dis pas que c'est inutile, j'ai bien compris que c'était ce qui causait la situation présente. Mais tout ce que j'ai l'impression de savoir, c'est que sa sœur l'embête, son père ne l'aime pas et sa mère le couve... Pour un jeune noble de 20 ans, c'est peu... .__.

Second point, lié à sa relation avec sa sœur, justement... En 20 ans, personne ne s'est rendu compte de ce qui se passait ? Que ni le père, ni même la mère ne réagissent, passe encore, mais ni les voisins, ni la famille, ni les autres nobles, ni les domestiques, ni les précepteurs des enfants n'ont vu que Noces était littéralement terrorisé par sa grande sœur... ? ^^'

Pouvoir :
Juste une petite chose pour le pouvoir sur l'eau ! Donc, si j'ai bien compris, Noces peut extirper l'eau des plantes, des objets... et des animaux aussi ? En les touchant, ou même sans contact ?
Se servir des ténèbres pour se cacher, par contre, va parfaitement o/
Et voilà. Courage, n'hésite pas à nous poser des questions au besoin ! ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Noces De Carthamariya ~   Mar 7 Avr - 20:00

Salut à toi, et bienvenue sous ces cieux ~
Informations générales :
Vu la prononciation du nom, les surnoms que tu marques ne marchent plus, il faudrait que tu mettes autre chose ^^

Description mentale :
Juste un tout petit détail : tu as marqué "il ne s’entend pas beaucoup mieux avec eux". Le "mieux" devait être en rapport avec le peuple, je suppose, mais à présent il n'a plus vraiment de sens uu

Histoire :
Je suis navré, mais il y a encore quelque chose qui me chagrine. Si "beaucoup de monde" s'est rendu compte de la situation - et même, dans l'absolu, qu'ils soient nombreux ou non ne change pas grand chose - ce n'est pas possible que ce soit resté tel quel. Les gens l'ayant remarqué n'auraient pas laissé un enfant se faire maltraiter ainsi, dans l'indifférence totale des parents ^^'

Pouvoir :
D'accord pour le toucher, mais, comme évoqué dans la précédente réponse, j'aimerais que tu précises sur quoi exactement s'exerce son pouvoir, car je suppose que ce n'est pas uniquement les plantes et les roches.
Voilà, le reste est bon ! ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Noces De Carthamariya ~   Mar 7 Avr - 21:59

Tout est réglé, cette fois.

Tu as notre approbation pour prendre ton envol, à la rencontre de ton destin.
N'oublie pas d'activer et de remplir ton passeport dans ton profil.

Que les Vents te soient favorables ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Noces De Carthamariya ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Noces De Carthamariya ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noces Funèbres
» Minis-Intrigues ♦ Les noces funèbres [complet]
» Virginité chez Tolkien.
» Nuit de noces retardée } Thomas
» Noces en pays bredan. [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sephyrias :: Prologue :: Registres :: Présentations :: Présentations authentifiées-