Le vent souffle, et tourne, tourne la roue de la fortune. Favorisés un jour, écrasés le lendemain...
Gonflez vos voiles et voguez vers l'avenir.


Partagez | .
 

 Eldora Branert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Eldora Branert    Dim 10 Mai - 14:36


Eldora Branert

bannière en 500*200
SURNOM : La marchande de thé (Beaucoup d'originalité de la part des auters commerçants), El' (mais c'est rare), Mademoiselle Branert pour ses clients
ÂGE : 32 ans
ARCHIPEL : Iskuria
ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
GROUPE : Marchands
RANG : Marchande indépendante
PARTICULARITÉS : Aime la nourriture épicée et le sucré-salé – Commence à apprécier de plus en plus une petite bagarre pour se défendre: l'adrénaline la rend plus vivante - Déteste les rongeurs, ces vils fourbes - En voyage, essaie de trouver de la cohérence dans la forme des nuages - Apprécie les belles écritures - Allergique au lait - Voix suave qui part complètement en vrille lorsqu'elle est malade

RANG PERSONNALISÉ : Mademoiselle Thé
PSEUDO/PRÉNOM : Cycl'ink/Marjorie
ÂGE : 20 ans
SEXE : Féminin
FEAT AVATAR : Original : Honor de Mckadesinsanity lien
COMMENT T'ES-TU RETROUVÉ ICI : Je voulais changer un peu du contexte réaliste/académie, et Shaheen m'a passé le lien *^*. Sinon, j'vous avais vu avant en tant que partenaire de Volfoni ♥.
CODES DU RÈGLEMENT : Validé !

UN AVIS, UN DERNIER MOT : Je ne suis pas très habituée au rpg fantastique. Les seuls que j'ai fait datent de 2006-2007 donc ça fait un bout de temps. Mais je suis réellement motivée pour m'approprier votre univers ♥. Et Shaheen, tu fais peur

Description Morale


"Eldora est une femme bouleversée, au passé tragique, qui a du mal à être badass tous les jours, et sensible comme la rose qui vient d'éclore le matin." Ménestrel du dimanche, en une matinée bien éclairée








.........







Notre marchande est plutôt l'inverse de la boisson pour laquelle elle vante ses mérites : froide. Est-ce dû, comme le ménestrel ci-dessus l'a décrit, à cause de son passé pseudo-tragique ? Ce serait caricatural et pourtant vrai de répondre qu'il y a de ça. La jeune paysanne assoiffée d'aventures était quelqu'un de très enthousiaste. Mais quelle adolescente ne l'était pas avant de découvrir que non, les méchants n'étaient pas que des grosses brutes épaisses qu'on repère à des kilomètres ? Et que la notion de méchant varie selon le point de vue ? Cette complexité humaine la désorienta un moment, puis elle la fit sienne.

Pour le commerce comme pour la vie privée, Eldora est devenue quelqu'un d'assez distante. Certains verraient cela comme une qualité professionnelle, d'autres comme un défaut pour vendre ces articles. Néanmoins, son ton calme et la qualité de sa marchandise poussent tout de même les gens à consommer, tout en maugréant « Cette femme est froide comme la glace, mais elle s'y connaît ! ».

Bien qu'en froid avec les Corsaires et les Nobles en général, Enora sait se montrer courtoise et de plutôt bonne compagnie chez ses clients. Un brin hypocrite, le ton toujours calme, mais une voix légèrement plus chantante que d'habitude. Ses sujets de discussion sont assez variés, bien qu'un seul sait animer la flamme qui est en elle : le thé. Sentiment bien contradictoire, étant donnée que ça la rattache à l'archipel qu'elle souhaitait quitter plus jeune. Mais au fil des années, elle parvint à trouver un équilibre entre ses racines, et la femme d'affaires qu'elle est devenue.

Il est rare qu'elle s'esclaffe, à moins de la voir sous l'emprise de l'hydromel ou de la bière. Boissons à double tranchant tant elles peuvent faire perdre la notion de réalité, et sa réputation.

Description Physique


Chevelure brune, yeux couleurs noisette, Eldora n'a pas d' « atout ultime » pour vendre sa marchandise. Il s'agit simplement d'une fille de la campagne, née sans trop de défauts apparents, et qui a su maintenir une santé adéquate. Parce que sa famille ne roulait pas sur l'or pour s'offrir des mets superficiels, mais aussi parce qu'en tant que commerçante, les gens se fient souvent à l'apparence d'une personne avant de regarder la qualité d'un produit.

De ce fait, Eldora doit se montrer un minimum coquette, même dans la vie de tous les jours. Ce n'est pas sa grande passion, mais elle le fait toujours avec attention. Une fois le teint unifié, et le regard mis en valeur, direction la « garde de robe ». Au fil des années, elle a su amasser pas mal de vêtements, en passant de la sobre robe noire à la tunique en lin. C'était une sorte d'investissement pour la prospérité de son commerce. Tandis que des vêtements assez sobres et fonctionnels sont nécessaires pour voyager d'une île à l'autre, un noble appréciera sans doute plus une présentation plus féminine pour une infusion à domicile.

Dans un coin de son placard loge également son hallebarde, précieusement logée dans un étui en tissu. Elle est de taille moyenne, plutôt lourde, et assez sobre : un rouge profond pour le manche, et une grande lame incurvée. Certains pourraient dire que ce n'est qu'un détail, pourtant elle se remarque de loin et permet de dissuader la moitié des voleurs. Quand à l'autre, ils ont attendu que la technique lambda d'Eldora fasse ses preuves…

Histoire



"Comme il est bien difficile de se rendre compte de la totalité du passé d'une personne ! Des dizaines de parchemins ne suffiraient pas à comprendre la complexité des interactions entre différents moments, parfois anecdotiques, parfois charniers dans la création de l'être. Et comme vous, lecteur, n'avez pas votre vie à perdre pour découvrir celle d'un personnage charnier, et que votre humble troubadour n'a pas ni l'imagination ni les cordes vocales pour chanter le déroulement parfait des années, faisons plutôt ensemble un voyage dans le passé, à raison d'un arrêt toutes les demi-décennies !"

10 ans, colline d'Iskuria

Je vous ferai l'impasse sur la naissance et les premiers pas d'Eldora. Retrouvons là plutôt dix années après, sur la plus haute colline d'Iskuria. Les cheveux flottant dans le vent, la voilà en train de courir, complètement tordue par la pente, pour arriver au sommet. Là haut le souffle se fait encore plus violent, mais la vue est superbe. Les champs, la Rivière des Astres, tout cela était bien beau, mais était-ce à cela que devait se résumer l'univers d'Eldora ? Bien sûr que non. Elle ne savait pas encore comment elle s'y prendrait, mais elle fera fortune pour découvrir les autres archipels. Et ce n'était pas en restant dans les champs de Camellia sinensis et leur stupides feuilles à infuser qu'elle pourra faire l'aventurière...

20 ans, pub d'Iskuria

Les années passent et les circonstances firent qu'Eldora, bien malgré elle, aidait ses parents aux champs. Le seul moment d'évasion subsistait dans ses escapades au pub du village d'à côté. Toutes les semaines depuis deux mois maintenant, un jeune corsaire racontait à qui le voulait ses formidables expéditions pour traquer les pirates. Il n'était pas particulièrement beau, mais sa barbe naissante, sa gueule asymétrique et son regard rempli de confiance lui donnaient un charme particulier. Celui de l'aventurier trop occupé par l'action pour prendre soin de lui. Évidemment, ses yeux croisèrent ceux remplis d'étincelles d'Eldora. Elle le savait, c'était le bon. L'homme stable, drôle, qui l’emmènerait avec lui sur son voilier. Après plusieurs soirées et quelques blagues boiteuses, ils se décidèrent à s'unir, du moins charnellement. Après des années de vadrouilles dans les forêts, à côtoyer des paysans ou des soigneurs gauches, enfin elle savait qu'elle pouvait offrir ce qu'on ne donne qu'une seule fois : sa virginité. Mais son innocence également.

25 ans, champs de Camellia sinensis

Cinq ans depuis sa première fois, et cinq ans depuis sa dernière fois. Ce « mystérieux corsaire » n'était plus jamais revenu dans son village. Dans les alentours, il était d'ailleurs connu comme le « pirate des femmes ». Pillant leurs trésors, et s'en allant dans l'obscurité. Eldora n'avait été qu'une croix de plus dans sa liste de conquête...

« T'as le feu dans tes pupilles, mais tu restes là, à ramasser des feuilles ? »

La jeune fille leva la tête et sortit de ses pensées pour regarder la vieille dame qui se tenait dans les champs. Malgré les rides et une dentition plus qu'imparfaite, elle dégageait une assurance et une noblesse rare.

« -Et puis-je savoir qui vous êtes ?
- Je suis celle qui permet à tes parents de vivre. J'ai cru comprendre que voyager te plairait, et il me faut quelqu'un pour continuer mon affaire.
 »

Elle était au courant pour sa mésaventure avec le pirate-corsaire. Ses sourcils se froncèrent si fort que les rides du lion parurent rugir. Néanmoins, ce serait un bon moyen d'assouvir cette soif de découverte et de retrouver l'usurpateur pour se venger. Et avec de l'argent, on peut quasiment tout obtenir.

« Vous devez être à court d'idée pour venir me proposer votre succession. Ma foi, ça n'a pas l'air de trop mal vous réussir le business, alors je veux bien tenter. »

30 ans, navire marchand

« La vieille » était trop faible pour envisager des voyages commerciaux entre les différents archipels. Afin d'appuyer la légitimité d'Eldora dans cette entreprise non-familiale, le nom changea pour « La maison Branert, des thés vertueux de qualité ». Vente à domicile et sur les marchés. Certains nobles demandaient également des infusions à domicile, car sa faculté à améliorer les bienfaits de la plante était plus efficace le jour même. Malgré son attitude distante, certains clients arrivaient tout de même  à apprécier sa compagnie. En cinq ans, elle avait appris à négocier, avoir l'allure d'une noble pour être respectée, à améliorer son pouvoir, et se défendre.

« Bien que la meilleure arme d'une femme soit son charme, parfois une lame reste le meilleur moyen de te protéger. Et si pour le corps à corps, nous sommes désavantagées face aux hommes, alors tu as juste à les garder à distance. »

La hallebarde était un peu encombrante à bord, mais avait l'avantage d'être tout d'abord un atout dissuasif pour les pirates et autres voleurs ambulants. Sa maîtrise était loin d'être parfaite, elle devait se contenter pour le moment des coups de base.

"L'histoire de Mademoiselle Branert est loin d'être finie cependant. Tout un pan de sa fresque reste encore à décider, et son désir de vengeance pourrait bien fausser des valeurs apprises il y a bien longtemps..."


Pouvoirs


Son pouvoir primaire n'est pas le plus utile qu'il est donné d'avoir. Sa faculté est de pouvoir dialoguer avec les rongeurs, mais généralement c'est plutôt les rongeurs qui se plaignent du soleil, ou qui ont faim. Eldora n'a pas trouvé encore comment exploiter cette faculté, et elle ne trouvera sans doute jamais.

La seconde par contre est plus qu'utilisée. Eldora peut en effet augmenter la concentration de principes actifs dans les plantes. Étant entourée par les champs de thé depuis toute petite, son pouvoir est particulièrement efficace pour ces feuilles-ci. Les infusions de la Maison Branert promettent donc une diminution du stress, une plus belle chevelure (avis aux dames!),  un ralentissement du vieillissement de la peau et une augmentation de la vigilance. Il va sans dire que la boisson en elle-même est tout de même subtile et raffinée, et souvent consommée uniquement pour le plaisir !
Crédit fiche : Celiwyr, Sephyrias


Dernière édition par Eldora Branert le Dim 17 Mai - 15:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shaheen de Fallones
Un type bien
avatarUn type bien


Messages : 151

Passeport
Origine: Zealyv
Rang: Corsaire, Chevalier

MessageSujet: Re: Eldora Branert    Dim 10 Mai - 15:13

Genre je fais peur

GENRE

T'es juste jalouse parce que:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eldora Branert    Dim 10 Mai - 17:39

T'as quand même osé nous sortir Kristen Stewart tu n'as donc aucune honte

Je le sais même que TROP bien bisou

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eldora Branert    Dim 17 Mai - 13:53

Je m'autorise un double post pour annoncer que ma fiche est finie ! J'espère qu'elle ne vous fera pas trop tiquer ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Eldora Branert    Dim 17 Mai - 15:33

Salut à toi, et bienvenue sous ces cieux ~
Une belle fiche, mais comme on aime bien être tatillon, il y a juste un minuscule détail que nous aimerions que tu changes. ♥
Dans tes pouvoirs, tu notes que les rongeurs "se moquent de son attitude de noble alors qu'elle est que paysanne à la base". Or les animaux n'ont pas la même conscience que les humains et ne vont donc pas se moquer ainsi d'elle. Qu'ils lui parlent en lui couinant qu'ils ont chaud, faim, etc. il n'y a aucun problème, mais ils ne vont pas se moquer d'elle.
Et c'est tout ! C'est vraiment rien, juste qu'on aime chipoter.
Tu seras validée dès que ce petit détail sera édité.
Courage ! ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eldora Branert    Dim 17 Mai - 15:41

Merci pour ce passage express !

Je comprends, en effet, ça faisait un peu énorme x). J'ai enlevé cette partie dans l'histoire et les pouvoirs ;).
Revenir en haut Aller en bas
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Eldora Branert    Dim 17 Mai - 15:47

Tout est bon, à présent ! :)
Tu as notre approbation pour prendre ton envol, à la rencontre de ton destin.
N'oublie pas d'activer ton passeport dans ton profil, et amuse-toi bien !

Que les Vents te soient favorables ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Eldora Branert    

Revenir en haut Aller en bas
 

Eldora Branert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sephyrias :: Prologue :: Registres :: Présentations :: Archives-