Le vent souffle, et tourne, tourne la roue de la fortune. Favorisés un jour, écrasés le lendemain...
Gonflez vos voiles et voguez vers l'avenir.


Partagez | .
 

 Plume aux vents. [ Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Plume aux vents. [ Fini]   Mer 13 Mai - 22:50


Plume Art'Heas

bannière en 500*200
SURNOM : Plume
ÂGE : 18 ans
ARCHIPEL : Phénix
ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro.
GROUPE : Khamsiene
RANG : Esclave en fuite.
PARTICULARITÉS : Tatoué sous le sein droit du symbole de l'infini représentant son ancien maître.

RANG PERSONNALISÉ : Librement enchaînée
PSEUDO/PRÉNOM : Plume
ÂGE : 19.
SEXE : ♀
FEAT AVATAR : wlop 
COMMENT T'ES-TU RETROUVÉ ICI : Top-site
CODES DU RÈGLEMENT : Validé ~ ♥

UN AVIS, UN DERNIER MOT : Joli forum, couleur et style épuré, agréable visuellement, contexte intéressant, voir captivant avec de multiples possibilités. J'adhère !

Description Morale


Liberté. Elle la cherche, l'explore, la convoite, sous toute ses coutures. Innocente, naïve, elle est de celle qu'on essaye d'influencer. Gentille et prévenante, elle saura faire fondre les cœurs des plus renfermés.



Plume est une rêveuse, la demoiselle veux goûter à l'aventure, rencontrer l'amour, fatiguée de sa vie d'esclave auprès du Duc, enfermée dans son domaine, réduite à cette cage, ce faible espace qui l’étouffe, la prive des connaissances que les livres ne suffisent plus à satisfaire. Mais voici enfin l'occasion de vivre, de découvrir, de visiter le monde, de comprendre pourquoi les hostilités l'ayant vu grandir ne cessent d'être nourries. Douce et maternelle elle n'aura de cesse de chercher à protéger tous ceux qui l'entoure malgré qu'elle ai conscience de ses faibles moyens. Elle n'est pour autant pas docile. Son caractère têtue et sauvage saura venir à bout des plus patient quand son visage angélique et boudeur leur fera retrouver le sourire et saura les convaincre qu'elle n'est pas pour autant fermée à la discussion. 

Farouche, la jeune femme se défendra corps et âme pour ne plus avoir à subir l'enfermement et l'asservissement, peu importe l’oppresseur. Obtenir sa confiance ne sera par conséquent pas aisé. Elle n'aura de cesse de se dérober aux questions concernant son identité et son père, même si aborder son aimante mère ne lui causera aucun remords. Fière de ses origines elle prônera haut et fort à qui veut l'entendre que le sixième archipel peut renaître, qu'il pourrait écraser tous les autres comme les cinq autres l'ont fait autrefois. En ceci l’éducation d'Eleanora n'y ai pas pour peu. Elle aura réussi à insuffler à sa fille la soif de vivre et l'envie de se battre pour ce en quoi elle croit. Ainsi que la maîtrise des dagues, qui soit dit en passant rester le seul moyen pour l'enfant de se défendre outre son étrange pouvoir. Plus que de liberté c'est de revanche que la demoiselle rêve chaque nuit. Voir le corps du Dyc pendre au bout d'une corde : rien ne lui ferait d'avantage plaisir. Tous les moyens seront bons. 

Description Physique


Plume est une de ses femmes qui ont vu la nature leur offrir des formes avantageuses et savent les mettre à profit sans pour autant se manquer de respect. Finement musclée par le travail domestique ce ne sont ni l'agilité ni la grâce qui lui manque et là où la force brute pourrait lui faire défaut elle saura pallier par une rapidité et une souplesse longuement travaillée. Méfier vous de son apparence frêle, de son sourire doucereux qui vous hypnotise si facilement, Plume sait obtenir ce qu'elle convoite, peu importe les moyens utilisés.

Son visage aux traits fins et amicaux est percé de deux rubis aussi vifs que le feu des forges de la ville qui l'a vu grandir et lorsque la colère menace d'emporter la jeune femme ces derniers se mettent à flamboyer ardemment tel la lave en fusion, consumant ceux qui s'y perdent. Ses longs cheveux vermeil permettront sans doutes à quelque personnes de faire le rapprochement avec le Dus d'Orgemont. Souvent détachés, libres de flotter aux grès du vent, ils accompagnent à merveille une peau légèrement bronzée par le soleil omniprésent. La demoiselle sera pour la plupart du temps vêtue de tenues sombres, cherchant à dissimuler son identité, notamment le tatouage, symbole de son asservissement au Duc, se trouvant juste sous son sein droit. Toutefois si vous avez la chance de la rencontrer en territoire confiant, dans un lieu ou l'enfant ne craint pas d'être reconnue, elle saura dévoiler une féminité inattendue composée de robes légère pastelle ou immaculée mettant ses charmes en avant et tranchant nettement avec sa personne.

Histoire


" Ma fille ? Ce ne peux pas être ma fille !"

Le duc contenait sa colère avec peine, ses joues cramoisies et la veine battant sur son front témoignait de l'effort que cela lui coûtait. La femme qui lui faisait face avaient les yeux larmoyants. Après plusieurs semaines d'alitement un guérisseur venait de lui annoncer qu'elle était enceinte, que nul doute n’était possible. Cela faisait plus d'une dizaine d'année qu'il était le seul homme avait qui elle ai des rapports, certes contraints. L'idée l'effrayait autant qu'elle causait le courroux du futur père. Quel déshonneur d'avoir un enfant avec une Khamsiene, une vulgaire esclave, tout juste bonne à offrir les plaisirs de la chair ! Eleanora Merinsky savait ce que le Duc pensait d'elle. Il ne s'en était jamais caché. Depuis le jour où elle avait été acheté sa seule récompense à se montrer docile avait été le mépris et l'humiliation, mais quelle autre choix avait elle pour vivre ? La femme à la chevelure ambrée n'avait plus la fougue de la jeunesse, pas plus qu'elle n'avait la force de se soulever face a ce tyran ou s'enfuir sans se retourner. Et maintenant elle allait devenir mère. Mère d'un enfant qui subirait le même mépris de la part de la population. Les mêmes insultes jours après jours, les mêmes coups et flagellations gratuites à chaque mécontentements du Duc d'Orgemont. 

Obligé de faire accoucher la femme en secret et de la conserver à l'écart le temps que l'enfant grandisse, sans toutefois se priver de ses avantages sur la mère, le Duc fit passer l'enfant pour celle d'un autre. Il disait à qui voulait l'entendre que l'esclave qu'elle était avait du forniqué ailleurs pour quelques pièces lors d'une course au marché. Qui était le seul jour où elle avait le droit de quitter la demeure fortunée. La fillette grandit donc paisiblement, si on pouvait appeler cela ainsi. Elle aider aux taches ménagère et mangeait ce qu'on voulait bien lui donner. Jamais Eleanora ne reçut la moindre aide que ce soit du Duc lui même ou des autres servantes et esclaves qui avaient interdiction de lui adresser la parole. Elle ne fut illettrée pour autant. Sa mère lui apprit tout ce qu'elle savait, sur la géographie, l'histoire des archipels, des grands puissance et des classes sociales. Elle parvint à dérober discrètement des livres a la bibliothèque personnelle de son maître afin d'offrir d'avantage de connaissance à son enfant. La femme voulait à tout prix offrir une chance de s'en sortir à cet innocent être qui regardait la vie avec de grands yeux naïfs et rêveur. Elle lui apprit même à se défendre avec une dague en secret, durant les jours où le noble sortait rendre visite à ses amis hauts placés. Tout se déroulait presque trop bien mais le destin ne pouvait se montrer amical plus longtemps. 

Le jour de ses dix huit ans l'enfant fut menée devant le Duc, qu'elle n'avait jusqu'alors qu'entraperçut au détour d'un couloir ou d'une ballade dans les immenses jardins de la propriété. Sa mère l'avait vêtue correctement, spécifiquement en demande au Noble. La salle luxueuse dans laquelle l'audience avait lieu n’était occupée que par le Duc d'Orgemont, ses deux gardes du corps, Eleanora, et sa fille qui n'avait jusqu'alors pas été nommée sous l'ordre de l'homme. Le maître des lieux le jaugea des pieds à la tête, s’attardant trop longuement sur sa poitrine, sur ses formes naissantes de femme. L'enfant n'avait pas conscience qu'elle faisait face à son père, il s'agissait là encore d'un sujet tabou que personne n’était assez fou pour évoquer de peur de finir privé de nourriture ou fouetté publiquement devant témoins. Le Duc semblait satisfait, un sourire perfide inonda son visage et une immense satisfaction transperça ses traits avant qu'il ne s'exclame :

" Moi qui cherchais une nouvelle distraction finalement je n'aurais pas à aller bien loin. Tu te fais vieille Eleanora, et tu m'as tellement déçu. Mais voilà que tu m’amène de la chair fraîche et si ... appétissante."

La femme faillit vomir, l'enfant n'osait parler, se refusant à comprendre ce dont il était question. Elle serra les poings, son cœur battait si vite, il obnubilait tous les autres sons de la pièce. Couvrant même la voix de son père lorsqu'il ajouta, sarcastique :

" Allons, ne prend pas cet air offensé, tu te doutais bien que je ne la gardais pas pour faire joli."

La tornade ambrée traversa la salle si rapidement que la demoiselle ne comprit pas ce qu'il se passait. Un dague jaillit de la robe abîmée par l'age et pointa droit vers la gorge du Duc. Cependant le garde fut plus rapide. D'un geste brusque il repoussa l'attaquante qui atterrit au sol dans un bruit sourd. Elle se redressa rapidement et fit face à l'homme, le regard emplie de haine. A nouveau le noble prit la parole, une rage froide mais contrôlée semblait le pousser à se venger d'une façon ou d'une autre pour cet affront :

" Ne sois pas stupide. Tu pense pouvoir m’atteindre avec ton petit couteau ? Comme je suis de bonne humeur je t'accorde une dernière soirée avec ta fille. Tu devrais en profiter au lieu de chercher à te suicider sur la lance de mes gardes."

Sans plus de cérémonie le Duc quitta la salle sans un regard pour les deux femmes, fermement encadrés par les deux tas de muscles. Cette nuit là fut la plus longue de toutes celles qu'avait connue l'enfant. Sa mère lui révéla tout, sans outrepasser le plus infime détails, la plus minuscule informations. Eleanora pleura beaucoup ce soir là, la jeune fille, elle, était incapable du moindre sentiment, trop confuse, nauséeuse, effrayée de ce qui l'attendait. Soudain sa mère la prit par la main, la tirant jusqu'à l’extérieur tandis que les sanglots étouffaient sa voix :

" Je vais t'aider, j'attendais ce jour depuis longtemps ma douce et innocente enfant, je n'ai jamais réussi à me soustraire à mes chaines. Mais pour toi il y a encore un espoir."

Derrière un abris un bois qui devait servir à ranger le matériel du jardinier la femme ouvrit une trappe et s'y enfonça. Quand elle en ressortit elle tenait un sac et une longue cape aussi sombre qu'une nuit sans lune. Elle tira l'enfant par le bras une nouvelle fois et la poussa vers le fond du jardin, dans un coin reculé. Déjà au loin les cris des gardes retentissaient. Ils ne tarderaient pas à fouiller le moindre recoin de la demeure. La fille était bien trop importante, dangereuse pour lui permettre de s’échapper. Les pas résonnaient, ils venaient dans leur direction. Quelqu'un avait du les voir et les vendre en espérant une récompense en retour. Déjà la demoiselle se voyait pousser de l'autre coté de la grande façade rapidement escaladée. Lorsque Eleanora finit par arriver au sommet à son tour elle tendit les mains à sa fille, la peur voilait ses yeux. Elle savait sa fin proche, les gardes étaient trop près mais ils ne pourraient pas escalader le mur avec leurs armures. Elle devait les retenir, permettre à son unique enfant, son seul espoir, de survivre. Ses yeux s'illuminèrent un bref instant et sa voix douce resta marqué dans l'esprit de la fille aux cheveux écarlates :

" Va ma fille, vis pour moi. Ne laisse jamais personne te priver de ta liberté. Sois indomptable et plus imprenable que le vent lui même. Plume."

Elle lâcha la main de son enfant et se laissa tomber du coté intérieur du mur. Les hurlements des gardes se firent oppressants, l'enfant avait conscience que sa mère venait de se sacrifier pour elle mais ses muscles refusaient de lui répondre. Ce fut seulement lorsque la voix du Duc, courroucée siffla qu'elle reprit contact avec la réalité :

" Tu es plus idiote encore que je ne le pensais. Ou qu'elle aille je la retrouverait et je la ferais taire a jamais. Une bâtarde comme ta fille n'a pas sa place en ce monde."

Les paroles haineuses lui retournèrent l'estomac et lorsque l'épée se planta dans sa poitrine la douleur explosa, libérant tous l'air de ses poumons en un ultime cri. Ce fut ce cri qui permit à l'enfant de fuir, de comprendre que désormais plus rien ne l'attendait en ce lieu si ce n'était la mort et la souffrance. Elle courut, aussi loin, aussi vite qu'elle le pouvait, pleurant silencieusement jusqu'à l'épuisement. Jusqu'à s'évanouir, n'ayant aucune connaissance du lieu dans lequel elle se trouvait.
 

Pouvoirs


Esprit : Ombre.

Plume se fait oublier, rendant sa présence indétectable. Elle ne se rend pas invisible à proprement parler, sa présence devient juste difficilement percevable pour quiconque ne lui porterait pas une attention particulière où ne chercherait pas à la voir. Les personnes qui passe à proximité ne lui accorderont aucune importance, l'ignoreront sans même en avoir conscience.

Air : Barrière.

La demoiselle est capable de manier faiblement le vent afin de repousser un coup ou de se protéger elle même en s'entourant d'un voile composé d'air en mouvement. Cette capacité est purement défensive et ne peut en aucun cas servir à attaquer. Elle peut, au mieux, réussir a repousser un ou deux adversaire sans toutefois leur infliger aucun dommages.
Crédit fiche : Celiwyr, Sephyrias


Dernière édition par Plume Art'Heas le Sam 16 Mai - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Plume aux vents. [ Fini]   Sam 16 Mai - 13:30

Salut à toi, et bienvenue sous ces cieux ~

Je m'excuse pour le délai de réponse ><
Informations générales :
-Pour commencer, il manque à ton personnage un nom de famille. Indique-le nous, et nous te le rajouterons !

-Pour l'archipel, une Khamsienne n'est pas sous la protection du dragon, mais du Phénix, le Sixième archipel, donc.

Et c'est tout ! Courage, tu n'as vraiment presque rien à changer, mais n'hésite pas à nous poser des questions si jamais tu en as ! ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plume aux vents. [ Fini]   Sam 16 Mai - 15:24

Hey, pardon pour la mise en page mais je suis actuellement sur mon portable pour un petit quart d'heure ( et oui c'est pas le week end pour tout le monde :() du coup pour répondre au changements demandés :


* concernant le nom elle devrait reprendre celui de son père mais elle ne veut pas l'utiliser car cela lui attirerait des ennuis. Comme expliqué dans l'histoire c'est sa mère au dernier moment qui lui donne son prénom car elle avait jusqu'à présent interdiction de la nommer. Si c'est vraiment nécessaire je l'afficherais mais je ne vois pas l'intérêt puisqu'il ne sera jamais utilisé et que personne ne sera amené à le connaître.


* j'ai bien pris en compte le fait que son protecteur soit le Phoenix et lui ai donc accordé les pouvoirs qui lui sont liés donc je ne comprends pas ce que concerne ton deuxième point :/ ( je suis peut être juste pas réveillées xD)

Concernant le délais pas de souci on a tous une vie en dehors du rp :p
Revenir en haut Aller en bas
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Plume aux vents. [ Fini]   Sam 16 Mai - 15:45

Alors, pour ce qui est du nom, elle n'est pas l'héritière de son père noble, qui ne l'a même pas reconnue, donc non, elle ne récupérera pas son nom à lui, mais celui de sa mère, qu'il faudrait, par conséquent, indiquer ^^
Après, si elle abandonne le nom de sa mère en fuyant, pour ne pas être reconnue en tant que Khamsienne par des gens qui la connaîtraient, il faut tout de même qu'elle s'invente un autre nom de famille pour pouvoir le donner aux gens, et indiquer celui-ci (son nom d'usage, en somme) sur le pseudo.

J'ai dû mal m'exprimer, excuse-moi, j'ai bien vu que tu avais mis les pouvoirs du Phoenix. Mais dans les Informations générales, la mention de l'Archipel n'est pas pour l'archipel sur lequel elle vit, mais l'archipel auquel elle appartient, donc celui du Phoenix, en tant que Khamsienne. C'est tout ^^

Voilà, j'espère que c'est plus clair comme ça ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plume aux vents. [ Fini]   Sam 16 Mai - 17:01

Ok je vois, je fais ça d'ici une petite heure 8D Si tu veux/peux déjà ajouter le nom d'usage ce sera Art'Heas. Et ne t'inquiète pas c'est peut être moi qui ai mal compris. Ha enfin sortie du taf ~
Revenir en haut Aller en bas
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Plume aux vents. [ Fini]   Sam 16 Mai - 17:41

J'ai rajouté ton nom, fais-moi signe lorsque tu auras fait les changements nécessaires, et je te validerai ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plume aux vents. [ Fini]   Sam 16 Mai - 18:09

Voilà !

Cette fois je pense que c'est tout bon x) J'ai indiqué le nom de la mère dans l'histoire et j'introduirais le fait qu'elle en utilise un faux dans le premier rp où elle aura à se présenter à quelqu'un, bien que, comme je le disais, je l'utilise rarement.

Petites questions au passage :

* Vous n'utilisez pas du tout de système d'inventaire ? 

* Peut on changer de Rang a volonté suivant la direction de notre fil rouge ? ( Par exemple le matelot qui deviendrait bras droit pour prendre un truc basique 8D) 

* On peut choisir la couleur du Rang personnalisé ? :o

C'est tout ~
Revenir en haut Aller en bas
Joachim de Banach-Tarsky
Licorne ébouriffée
avatarLicorne ébouriffée


Messages : 64

Passeport
Origine: Iskuria
Rang: Duc

MessageSujet: Re: Plume aux vents. [ Fini]   Dim 17 Mai - 10:07

*arrive sur ses petites papattes d'éminence ébouriffée*

Alors, non, pas de système d'inventaire. L'important c'est que ce soit crédible avec la situation.

Le rang, dans le passeport ? Oui, bien sûr, c'est les joueurs qui mettent ça, ça peut évoluer sans problème, c'est même pratique pour ceux qui ne suivent pas tout :)

Oui aussi, il suffit de mettre ça comme ça :
Code:
[code][color=joliecouleur]Super Rang[/color][/code]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Plume aux vents. [ Fini]   Dim 17 Mai - 11:00

Okey je vois :D
Revenir en haut Aller en bas
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Plume aux vents. [ Fini]   Dim 17 Mai - 12:45

Joachim, modérateur malgré lui. :)

Tout est correct, à présent !
Je ne vois pas de couleur dans le rang personnalisé, je te le mets sans couleur pour le moment, mais n'hésites pas à demander un changement.
Tu as notre approbation pour prendre ton envol, à la rencontre de ton destin.

Que les Vents te soient favorables ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Plume aux vents. [ Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Plume aux vents. [ Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Plume de Cygne. (fini) | Kit (je suis validé?)
» [RP solo] A la recherche de la plume noire. (2) [Fini]
» Plume de Songe. ~ /!\ Fini /!\
» Plume de Foudre=> fini
» La plume est plus forte que l'épée [ Batman - fini ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sephyrias :: Prologue :: Registres :: Présentations :: Archives-