Le vent souffle, et tourne, tourne la roue de la fortune. Favorisés un jour, écrasés le lendemain...
Gonflez vos voiles et voguez vers l'avenir.


Partagez | .
 

 Contexte général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Contexte général   Mar 22 Oct - 23:26



Les continents ne sont plus qu'un lointain souvenir. Un souvenir qui s'est lentement effacé de la mémoire collective, pour n'être plus que quelques mots, tracés d'une encre qui tend à s'effacer sur d'antiques parchemins, eux-même remisés au plus profond des salles d'archives. Un souvenir que plus personne ne prend au sérieux, et qui n'intéresse même plus les enfants.

L'air a remplacé la terre, séparant les unes des autres les îles de tailles diverses. Les hommes se sont adaptés à leur nouvel environnement. Profitant des vents qui balayaient leur monde, ils tendirent les voiles de leurs navires, et parvinrent à canaliser la force des vents dans des outres. Appelées Outres des Vents, elles sont le coeur de tout navire.

C'est ainsi que naquit la navigation aérienne.

Les civilisations se développèrent sur les îles. Chaque archipel évolua de manière autonome en dépit des nombreux échanges marchands. De manière si autonome qu'ils finirent par prendre des directions parfois radicalement opposées. Les différences se creusèrent, s'accentuèrent. Et la guerre éclata.

Les cieux s'embrasèrent, et innombrables furent les navires qui se perdirent à jamais sous les nuages. Et si les combats finirent par prendre fin, ce fut uniquement faute de combattants. La population de chaque archipel était saignée, et il ne restait presque plus personne en état de se battre.

Les nations pansèrent alors leurs blessures. Mais les massacres n'avaient pas été oubliés, et la haine grandit. Une haine sourde, couvée, masquée sous les préjugés et le chauvinisme. Mais une haine qui séparait irrémédiablement les peuples, plus encore que leurs différences de culture.

Le temps passa encore.

Puis un jour, les nobles de chaque archipel élurent un représentant. Ceux-ci se réunirent en un Conseil, qui fut appelé le Conseil des Guides. Les discussions durèrent des jours et des nuits, mais finalement, les cinq parvinrent à se mettre d'accord sur un projet commun. [dans le vent.]

Les guerres ne devaient jamais reprendre. Et pour cela, il fallait unir tous les peuples, leur apprendre à se connaître et à s'accepter. Pour autant, les hommes étaient trop stupides et ancrés dans leurs haines pour qu'une telle chose soit possible. Alors il fallait les y forcer.

Face à cela se dressa une autre force. Les Pirates de l'Air, autrefois dispersés, se rassemblèrent en une immense Confrérie, prônant la liberté et s'opposant radicalement aux visées des aristocrates. Ils leur reprochaient de vouloir asservir l'humanité, et recevaient en retour l'accusation de chercher à diviser les hommes pour mieux poursuivre leurs rapines.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
Esprit des Vents
Maître du Jeu
avatarMaître du Jeu


Messages : 171

MessageSujet: Re: Contexte général   Mar 19 Jan - 18:25



L'opposition entre les nobles et les pirates se faisait de plus en plus pesante. Entre les projets unificateurs - et dominateurs ? - des premiers, et les velléités libertaires - et criminelles ? - des seconds, la population et les marchands en subissaient les conséquences. Les attaques en plein ciel n'avaient jamais été aussi nombreuses, exacerbant toutes les vieilles rancunes.

Face à tous ces facteurs, nombreux étaient ceux qui se demandaient d'où viendrait l'étincelle qui mettrait le feu aux poudres. Quelle faction se déciderait la première à agir ? Les pirates se lanceraient-ils dans des opérations à plus grande échelle pour lutter contre les nobles ? Les nobles se décideraient-ils à mettre en place une répression plus intense de la piraterie ?

Contre toute attente, rien de tout cela n'arriva. Les pirates et les nobles continuaient leurs escarmouches alors qu'une troisième forme naissait dans l'ombre. Les Khamsiens s'organisaient en secret, tentant de se rassembler par le biais de réunions mises en place à l'abri des regards. Leur servitude se faisait de plus en plus pesante pour eux, et nombreux furent ceux qui rejoignirent ces réunions pour essayer de changer les choses.

Ils manquaient cependant de moyens, financiers et matériels, pour avoir la moindre chance de mener à bien leur projet : la rébellion. Une rébellion armée et violente pour se libérer enfin du joug qui pesait sur eux depuis la fin des dernières guerres. Ayalena, l'organisatrice de ces réunions sous l'identité et l'apparence de Rayn, le savait bien, même si elle se démenait toujours pour continuer à mettre en place leur réseau secret.

Ces moyens, le hasard finit par les leur amener en la personne de Shaheen de Fallones, qui parvint à découvrir l'une de leurs réunions secrètes. Favorable à la cause des Khamsiens à cause de son ascendance cachée, le noble leur offrit son aide inespérée. Puis ce fut un pirate, Odrade Karaglen, qui fit basculer les choses, ayant capturé Ayalena mais en acceptant de la laisser poursuivre son oeuvre.

Odrade fut l'un des quelques privilégiés à pouvoir suivre une Baleine jusqu'à une île cachée dans les nuages. Une île où reposait le Phoenix, prisonnier de son oeuf depuis la destruction de son archipel. Et le Phoenix, conscient de la réelle nature de Khamsien du capitaine pirate, s'adressa à lui pour lui apprendre les conditions de sa renaissance : que des Khamsiens se sacrifient pour lui donner l'énergie dont il avait besoin. Ayalena fut mise au courant, et l'information ne tarda pas  à se répandre au sein de son réseau.

La réapparition de l'Esprit tutélaire du Sixième Archipel serait à coup sûr un bouleversement tel que les cieux n'en avaient pas connu depuis des siècles. Mais rien n'est encore fait, et nombreux, certainement, seront ceux à vouloir empêcher les Khamsiens de se libérer… ou à vouloir les aider pour les convaincre de se ranger dans leur camp. Car le Conseil des Guides fut également informé par l'un de ses membres, Vaehlenyan, présent sur l'île, de l'existence de l'Oeuf du Phoenix.

Une chose était sure : cette découverte n'avait pas raffermi la paix.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sephyrias.forumactif.org
 

Contexte général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sephyrias :: Prologue :: Encyclopédie :: Chroniques des Îles-